Skip to main content

Ce site utilise des cookies

Cher visiteur, nous utilisons les cookies pour faciliter votre navigation et pour analyser les fluxs des visites sur notre site Internet. Nous tenons à vous informer que nous ne gardons aucune information personnelle. Veuillez s'il vous plaît accepter l'utilisation de cookies pour continuer la navigation sur notre site Internet

x

Instance permanente sur les questions autochtonesIl s'agit d'un espace de dialogue pour les Peuples Autochtones qui se tient 1 fois par année à New York (États Unis)

Instance permanente sur les questions autochtones


Il s'agit d'un espace de dialogue pour les Peuples Autochtones qui se tient 1 fois par année à New York (États Unis)

Être volontaire pour le Docip, c’est mettre ses compétences au service des délégués autochtones.

Médias sociaux

Tweets by @Docip_en

Docip @Docip_en 07-12-18 - 17:50
Indigenous Peoples and States at COP24 reached an agreement for the draft decision on the LCIPP https://t.co/qKYDe9KaME
icône facebook
icône twitter
icône linkedin
icône youtube


Pour être informés des actualités sur les questions autochtones, inscrivez- vous à notre liste de diffusion


L’Instance Permanente sur les questions autochtones (IP)

Mandat

L'Instance permanente sur les questions autochtones est un organe subsidiaire de l'ECOSOC. Elle a pour mandat de discuter des questions autochtones relatives au développement économique et social, à l'environnement, la culture, l'éducation, la santé et les droits de l'homme. Elle doit notamment :

  • Fournir des conseils et des recommandations spécialisés sur les questions autochtones au Conseil ainsi qu'aux programmes, fonds et institutions de l’ONU, par le biais du Conseil
  • Sensibiliser et encourager l'intégration et la coordination des activités relatives aux questions autochtones  au sein du système des Nations Unies
  • Élaborer et diffuser des informations sur les questions autochtones

La première session de l’IP a eu lieu en 2002 à New York.  Chaque année,  l’IP se réunit durant dix jours ouvrables  à New York

L’IP constitue l’un des trois organes de l’ONU chargés de traiter spécifiquement des questions autochtones. Les deux autres sont le Mécanisme d’experts sur les Droits des Peuples autochtones (MEDPA) et le Rapporteur spécial sur les Droits des peuples autochtones. 

L’IP tient une session annuelle de deux semaines. Pour 2018, les membres de l’IP ont changé la structure de la session.

l’Instance Permanente n’est pas un organe de recours. La situation des droits de l’homme dans un pays particulier peut être évoquée lors d’un point figurant à l’ordre du jour, mais votre intervention doit comprendre une ou plusieurs recommandations.

Membres de l’Instance Permanente sur les questions autochtones 2017-2019

  • L’Instance permanente est composée de seize experts indépendants, siégeant à titre personnel pour un mandat de trois ans en tant que membres ; ils peuvent être réélus ou nommés une seconde fois pour un mandat additionnel.
  • Huit membres sont nommés par les gouvernements et huit autres sont nommés directement par les organisations autochtones de leur région.
  • Les membres nommés par les organisations autochtones sont désignés par la présidence du Conseil économique et social et ils représentent les sept régions socio-culturelles afin de donner une représentation la plus large possible des peuples autochtones à travers le monde.

Ces régions sont les suivantes : L’Afrique, l’Asie, Amérique centrale et orientale et les Caraïbes, l’Arctique, l’Europe centrale et orientale, la Fédération de Russie, l’Asie centrale et la Transcaucasie, l’Amérique du Nord, et le Pacifique. Un siège additionnel est occupé par roulement par les trois premiers membres de la liste ci-dessus

Experts autochtones nommés et désignés par le président de l’ECOSOC (8) :

  • Mme Mariam WALLET ABOUBAKRINE (Afrique)
  • M. Elifuraha LALTAIKA (Afrique)
  • Mme Anne NUORGAM (Arctique)
  • Mme Terri HENRY (Amérique du Nord)
  • M. Phoolman CHAUDHARY (Asie)
  • M. Dmitrii KHARAKKA-ZAITSEV (Fédération de Russie, Europe de l’Est, Asie Centrale et Transcaucasie)
  • Mme Lourdes TIBAN GUALA (Amérique du Sud, Centrale et Caraïbes)
  • M. Les MALEZER (Pacifique)

Experts nommés par les Etats et désignés par l’ECOSOC (8) :

  • M. Gervais NZOA (Cameroun)
  • M. TARCILA RIVERA ZEA (Pérou)
  • Mme Aisa MUKABENOVA (Fédération de Russie)
  • M. SEYED Moshen EMADI (Iran)
  • M. Zhan XIAOAN (Chine)
  • M. Jesús Guadalupe FUENTES BLANCO (Mexique)
  • M. Jens DAHL (Danemark)
  • M Brian KEANE (Etats-Unis d’Amérique)

Si vous souhaitez prendre contact avec l’une ou l’autre de ces personnes, veuillez-vous adresser au secrétariat de l’UNPFII: indigenous_un(at)un.org