Skip to main content

Ce site utilise des cookies

Cher visiteur, nous utilisons les cookies pour faciliter votre navigation et pour analyser les fluxs des visites sur notre site Internet. Nous tenons à vous informer que nous ne gardons aucune information personnelle. Veuillez s'il vous plaît accepter l'utilisation de cookies pour continuer la navigation sur notre site Internet

x

Programmes, institutions et instruments juridiques liésDécouvrez ici vers quels programmes, institutions ou instruments juridiques vous diriger pour la promotion et la défense de vos droits autochtones

Programmes, institutions et instruments juridiques liés


Découvrez ici vers quels programmes, institutions ou instruments juridiques vous diriger pour la promotion et la défense de vos droits autochtones

Être volontaire pour le Docip, c’est mettre ses compétences au service des délégués autochtones.

Médias sociaux

Tweets by @Docip_en

Docip @Docip_en 07-12-16 - 19:08
Прочтите нашу последнюю публикацию о COP22 и FBHR. #cop22 #bizzhumanrights https://t.co/pRpIp0V7wI https://t.co/j34WIyXZdZ


Pour être informés des actualités sur les questions autochtones, inscrivez- vous à notre liste de diffusion


L’Organisation des Nations Unies est un vaste labyrinthe composé de plusieurs routes pour arriver à ses fins. Le but n’est pas ici de nommer tous les organes, les commissions, les institutions, etc. de l’ONU, mais plutôt d’en introduire quelques uns. Il est à noter qu’ils sont ici décrits sans aucune hiérarchisation. Il est important d’informer de l’existence de ces programmes ou institutions, car il est possible d’avoir accès, par exemple, à des formations dans les pays, de l’accompagnement/assistance technique, des fonds etc.

Voici une liste pré-sélectionnée par ordre alphabétique

Il important de savoir que dans certains cas, des instruments juridiques internationaux sont liés aux institutions. Nous retrouvons la Convention 169 relative aux peuples indigènes et tribaux sous l’égide de l’Organisation internationale du Travail (OIT) adoptée en 1989. Avant la Convention 169, on retrouvait la Convention 107 (Convention relative aux populations aborigènes et tribales) de l'OIT. Une convention longtemps critiquée pour son approche intégrationniste. Vient ensuite la Déclaration des Nations sur les droits des Peuples Autochtones (adoptée en 2007 par l’Assemblée générale des Nations Unies)

Il s’agit donc des deux instruments juridiques internationaux spécifiques pour les Peuples Autochtones. La Convention 169 a une force contraignante pour les États. Ouverte à la ratification, pour le moment, 20 pays l’ont ratifiée. Quant à la Déclaration, elle n’a pas d’effet contraignant en droit international puisqu’il s’agit d’une Soft Law. Toutefois, elle contient des principes généraux et des règles de droit qui contribuent à un argumentaire juridique pour la promotion et la défense des droits des Peuples Autochtones.