Skip to main content

Ce site utilise des cookies

Cher visiteur, nous utilisons les cookies pour faciliter votre navigation et pour analyser les fluxs des visites sur notre site Internet. Nous tenons à vous informer que nous ne gardons aucune information personnelle. Veuillez s'il vous plaît accepter l'utilisation de cookies pour continuer la navigation sur notre site Internet

x

ACTUALITÉSPour être informés quotidiennement des nouveaux sujets concernant les Peuples Autochtones: conférence, documentation, processus internationaux, débats, etc.

ACTUALITÉS


Pour être informés quotidiennement des nouveaux sujets concernant les Peuples Autochtones: conférence, documentation, processus internationaux, débats, etc.

Être volontaire pour le Docip, c’est mettre ses compétences au service des délégués autochtones.

Médias sociaux

Tweets by @Docip_en

Docip @Docip_en 17-12-17 - 12:04
RT @lakotalaw: The Misguided Concept of 'Wilderness' Comes at the Expense of Indigenous Peoples https://t.co/EQU8lAvnQq
icône facebook
icône twitter
icône linkedin
icône youtube


Pour être informés des actualités sur les questions autochtones, inscrivez- vous à notre liste de diffusion


Conseil de l’Europe: Recommandation sur les droits de l’homme et les entreprises


15.04.2016

Le Docip a le plaisir de vous communiquer la Recommandation sur les droits de l’homme et les entreprises CM/Rec(2016)3 du Comité des Ministres aux Etats membres du Conseil de l’Europe.

Le Conseil de l’Europe est une organisation internationale dont le siège est à Strasbourg et qui rassemble 47 Etats de l'Europe. La principale mission du Conseil de l’Europe est de promouvoir et garantir l’application de la Convention européenne des Droits de l'Homme.

La Cour européenne des droits de l’homme contrôle la mise en œuvre de cette Convention. Elle assure en dernière instance le respect par les Etats parties des obligations résultant de la Convention. Ses arrêts sont obligatoires pour les Etats concernés.

Nous attirons particulièrement votre attention sur l’article 7 de cette recommandation dans lequel le Comité des Ministres recommande à tous les Etats membres d’exiger que leurs entreprises respectent les droits des peuples autochtones et : « consultent et coopèrent de bonne foi afin d’obtenir leur consentement libre et éclairé préalablement à l’accord sur tout projet touchant à leurs terres ou territoires et autres ressources. »