Skip to main content

Эта страница использует cookie-файлы

Дорогие посетители, мы используем cookie-файлы, чтобы сделать возможным просмотр нашей страницы и анализировать поток посетителей. Мы заверяем, что не сохраняем никакую личную информацию. Пожалуйста, подтвердите, что Вы согласны с использованием cookie-файлов, чтобы продолжить просмотр нашей страницы.

x

НовостиБудьте ежедневно в курсе новостей, затрагивающих коренные народы: конференции, документация, международные процессы, дебаты, и т.д.

Новости


Будьте ежедневно в курсе новостей, затрагивающих коренные народы: конференции, документация, международные процессы, дебаты, и т.д.

Быть волонтером ДОСИПа - это использовать свои знания и навыки для помощи представителям коренных народов во время их участия в мероприятиях ООН.

СОЦИАЛЬНЫЕ СЕТИ

Tweets by @Docip_en

Docip @Docip_en 17-09-21 - 14:02
"We are ONSIDE" join the online conversation with @IIWF on Indigenous women and girls in sports now!… https://t.co/ZSXHFYKTz0
значок facebook
значок twitter
значок linkedin
значок youtube

Будьте в курсе новостей, затрагивающих коренные народы. Подпишитесь на нашу новостную рассылку!


Invitation: Dialogue de la Rapporteuse spéciale au cours de l'Instance permanente


22.04.2016

INVITATION POUR LES ORGANISATIONS ET REPRÉSENTANTS AUTOCHTONES

Dialogue de la Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones avec les organisations et représentants autochtones sur la question des droits des peuples autochtones et des activités de conservation, New York, 11 mai 2016.

La Rapporteuse spéciale sur les droits des peuples autochtones, Victoria Tauli-Corpuz, prépare un rapport sur la question de l'impact des activités de conservation sur les droits des peuples autochtones à soumettre à l'Assemblée générale de l'ONU cette année. La Rapporteuse spéciale a également l'intention de transmettre ses recommandations au Congrès mondial de la nature qui se tiendra à Hawaï en septembre 2016.

La Rapporteuse spéciale a organisé une session de dialogue avec les organisations et représentants des peuples autochtones en vue de recevoir des informations et des contributions sur les questions suivantes:

1. Des exemples concrets lorsque l'établissement et la gestion des zones de conservation a joué un rôle déterminant pour la reconnaissance, le respect et le respect des droits des peuples autochtones:

a. Rôle joué par les ONG environnementales (international, national, local)
b. Rôle joué par l'État

2. Des exemples concrets lorsque l'établissement et la gestion des zones de conservation a donné lieu à des violations des droits des peuples autochtones tels que consacrés dans les instruments internationaux pertinents relatifs aux droits de l'homme, notamment la Convention 169 de l'OIT et la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

a. Rôle joué par les ONG environnementales (international, national, local)
b. Rôle joué par l'État

3. Exemples d'activités et de propositions de conservation entreprises par les peuples autochtones eux-mêmes. Soutien des Etats et des ONG environnementales.

4. La législation nationale. Harmonisation et contradictions entre les lois environnementales et les droits des peuples autochtones.

5. Solution. Les cas dans lesquels l'Etat et / ou d'autres acteurs ont fourni des solutions aux peuples autochtones dont les droits ont été affectés par les activités de conservation (par exemple par la dévolution de leurs terres, territoires et ressources; compensations économiques, terres de la même qualité que celles occupées, etc.) Les cas dans lesquels une solution n'a pas été fourni ou elle n'a pas été juste et équitable.

6. Recommandations aux ONG environnementales et aux États pour assurer que les initiatives de conservation respectent et promeuvent les droits des peuples autochtones.

La Rapporteuse spéciale souhaite également recevoir de plus amples informations sur ces questions soumises en format électronique.

La réunion aura lieu à la Fondation Ford, 320 E 43rd St, New York, NY 10017, le 11 mai 2016 de 10 à 13 heures. Interprétation en anglais et en espagnol sera assurée.

En raison de manque d'espace, la Rapporteuse spéciale sera très reconnaissante que vous confirmiez votre participation au plus tard le 2 mai à Christine Evans (indigenous(at)ohchr.org) et Patricia Borraz (pborraz(at)internet-link.com).

PLUS D'INFORMATION

Site de la Rapporteuse spéciale
Informations du Docip sur l'Instance Permanente
15ème session de l'Instance Permanente