IRDN avec le doCip: Thésaurus autochtone sur les droits de l'homme

Ce thésaurus fut crée en Anglais et traduit en Espagnol, Français et Russe. Il y a deux version du thésaurus:

  1. Une liste alphabétique de 2153 mots-clés
  2. Une liste de 16 catégories avec 561 sous-catégories.

Ce thésaurus constitue une première ébauche visant à rendre compte au mieux d’une vision autochtone des droits de l’homme. Il est destiné à être complété, revu et actualisé ; sa structure doit être discutée avec des documentalistes si possible autochtones. Toute offre de collaboration sera examinée avec soin.

Les traductions ont été particulièrement difficiles à réaliser car hors contexte et doivent aussi être revues.

Nous remercions ses auteurs qui ont eu le courage de se lancer dans cette aventure de longue haleine.

Les artisans du thésaurus

Ce travail a été conçu et dirigé par Anastasia Pinto, de CORE (Centre for Organisation, Research and Education) du Nord-Est de l’Inde. Il a été réalisé par Justin Imam, de l’organisation INTACH (Indian National Trust For Art And Cultural Heritage) dans l’Etat de Jharkhand en Inde, avec la collaboration d’Estebancio Castro, Kuna du Panamá de l’IITC (International Indian Treaty Council) . Il a été traduit par Virginia Alimonda, Inès Hidalgo, Frédérick Kermisch et Natalia Tikhonov, collaborateurs-trices du doCip. Coordination générale et révision de la traduction française, Pierrette Birraux, directrice scientifique du doCip.

 

Ce thésaurus n’aurait pas vu le jour sans le soutien financier de l’Union européenne et la Direction au développement et à la coopération de Suisse. Qu’ils soient chaleureusement remerciés de leur appui.